Le PAD Midi approuvé en première lecture par le Gouvernement bruxellois

Enquête publique

Publié le 17 mai 2021

 

Aménagement de l
Aménagement de l'espace public
 
Esplanade de l’Europe
Esplanade de l’Europe
 
Les lignes directrices et ambitions du projet d’aménagement (PAD) du quartier de la gare du Midi ont été approuvées en première lecture par le Gouvernement bruxellois, ce 6 mai 2021, en vue de les soumettre à une large enquête publique. Les dates de cette enquête publique seront communiquées prochainement.

Le processus d’élaboration du PAD s’est appuyé sur le Schéma directeur Midi de 2016 et a officiellement été lancé le 8 mai 2018.

Les principes du projet pour le quartier de la gare s’inscrivent dans la politique territoriale du Plan régional de Développement Durable (PRDD).  Pour le quartier Midi, le PRDD propose de rééquilibrer les fonctions du quartier en développant le logement et les équipements, et en s’appuyant sur le concept de « gare habitante ». Il prévoit évidemment aussi de tirer profit de son exceptionnelle accessibilité locale, nationale et internationale.

Les grandes lignes du projet sont les suivantes :

  • un espace public métropolitain: le projet de PAD prévoit
    • un réaménagement ambitieux des espaces publics autour de la gare. Une nouvelle continuité nord-sud est instaurée de l’esplanade de l’Europe et de la place de la Constitution à l’îlot des Deux Gares en passant par la place Horta et la rue de France. Le futur parc de l’îlot des deux gares constituera une figure majeure du redéveloppement du quartier, actuellement en carence d’espaces verts accessibles au public que le PAD entend combler. Une partie impotante de la rue de France deviendra place de France, nouvelle centralité constituée d’un espace apaisé en termes de circulation routière et de la taille de la place Jourdan d’Etterbeek.
    • sur tout le périmètre, la verdurisation des espaces publics (assortis de pièces d’eau) et des intérieurs d’îlot seront maximisés afin de lutter contre la problématique des îlots de chaleur et fournir aux habitants un cadre de vie qualitatif.
    • les espaces publics en bordure du PAD Midi ne seront pas oubliés. La Région, au travers de programmes de revitalisation urbaine, a déjà programmé la requalification et le réaménagement complet du boulevard Poincaré entre la gare du midi et la Porte de Ninove (CRU 5 Heyvaert-Poincaré).  Et du côté saint-gillois et forestois, la création d’une promenade cyclo-piétonne dont le premier tronçon s’étendra du tunnel des Vétérinaires au Wiels (CRU 4 Avenue du Roi). Le plan d’eau du Wiels et ses abords seront aussi réaménagés pour y accueillir notamment un espace public verdurisé ou encore un « speelpark ».
  • l’intermodalité au service des usages : le projet entend valoriser les transports collectifs, réduire la pression automobile, éliminer autant que possible la circulation de transit dans les quartiers habités, tout en faisant la part belle aux modes actifs. Une partie du stationnement en voirie sera supprimée et les places hors-voiries mutualisées pour libérer le plus d’espace possible.
  • un quartier de gare habité : le logement et les équipements sont les fonctions que le projet entend développer dans le quartier, avec 189.000 m² supplémentaires de logement et 44.000 m² de nouveaux équipements locaux et supra-locaux. La fonction bureau perdrait 12.500 m².  L’objectif majeur du PAD est en effet de garantir le développement d’un quartier de gare habité, où les habitants pourront vivre, travailler, ou encore scolariser leurs enfants. À noter qu’en matière d’équipement, le Contrat de rénovation urbaine 7 Autour de la Gare du Midi, lancé en avril 2021, devra jouer un rôle important dans la mise en œuvre du projet et l'aménagement d’équipements dont le quartier a et aura besoin. Le Gouvernement bruxellois a déjà décidé de diminuer la densité prévue sur l’îlot Tintin.

En savoir plus