La Région de Bruxelles-Capitale coopère avec les différentes entités belges sur des dossiers et projets d’intérêt commun. perspective.brussels participe à cette coopération dans les domaines de la statistique, de l’aménagement du territoire et des infrastructures scolaires.

Contexte institutionnel belge

La Belgique étant un Etat fédéral, les Régions disposent d’une grande autonomie dans la gestion de leurs compétences propres comme l’aménagement du territoire. Elles sont appelées à coopérer entre elles et avec l’État fédéral pour gérer des dossiers d’intérêt commun.

La Région bruxelloise coopère avec la Région wallonne et la Région flamande sur certaines zones ou projets interrégionaux, comme par exemple le réaménagement de l’ancien site de l’OTAN. Et ce même s’il n’existe pas encore à ce stade, en Belgique, de coopération structurelle métropolitaine comme c’est le cas dans d’autres pays.

Actions belges

Coopération avec le système statistique belge 

En tant qu’autorité statistique régionale, l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (IBSA) représente la Région de Bruxelles-Capitale au sein des instances officielles de la statistique et de l’économie :

Dans le cadre de sa mission d’expertise, l’IBSA mène de nombreux projets avec ses homologues fédéraux, wallons et flamands afin de produire des statistiques et des analyses concertées à l’échelle de la Belgique, comme la publication annuelle des Perspectives économiques régionales. L’IBSA participe aussi à de nombreux groupes de travail au-delà des frontières régionales, comme l’Observatoire des politiques culturelles en Fédération Wallonie-Bruxelles ou le groupe de travail Labour Accounts du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

Coopération interrégionale en matière d’aménagement du territoire

Depuis 2012, le Forum d’information interrégional d’aménagement du territoire réunit les administrations des trois Régions belges pour faciliter l’échange d’informations sur les politiques et outils de planification ainsi que sur des enjeux communs. Il permet de financer également des études communes, comme l’étude Metropolitan Landscapes. 

Documents :

Coopération communautaire concernant les infrastructures scolaires à Bruxelles

La Fédération Wallonie-Bruxelles, la Communauté flamande et la Région de Bruxelles-Capitale ont adopté des plans d’investissement afin de créer de nouvelles places dans les écoles bruxelloises.
Au sein de perspective.brussels, le Service École évalue les besoins en création de places dans l’enseignement en Région bruxelloise et facilite la réalisation de projets en vue d’augmenter l’offre scolaire. Dans ce cadre, il travaille avec les administrations de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Commission Communautaire française (COCOF), de la Communauté flamande et de la Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC)

Actions Métropolitaines

T.OP Noordrand

T.OP (Programme de Développement Territorial Noordrand) est une collaboration entre perspective.brussels (Région de Bruxelles-Capitale), Omgeving Vlaanderen (Région flamande), la Province du Brabant flamand (Vlaams-Brabant) et l’OVAM (l’agence publique flamande de gestion des déchets).

Ce programme vise le développement territorial concerté de la périphérie septentrionale de Bruxelles (Noordrand), entre le nord de la Région bruxelloise et des parties des communes de Machelen, Vilvorde, Zaventem et Grimbergen. Il se structure autour de cinq chantiers concrets ; la reconversion de l’ancien site de l’OTAN, Boulevard Européen, Maillage Vert, Transit Oriented Development et Buda+.

    L'étude Metropolitan Landscapes

    L’étude Metropolitan Landscapes est une initiative commune de perspective.brussels, Omgeving Vlaanderen, Bruxelles Environnement, la Vlaamse Landmaatschappij (l’Agence flamande terrienne), l’Agentschap voor Natuur en Bos (l’Agence flamande pour la nature et les forêts), le Maître architecte pour la Région bruxelloise et le Maître architecte flamand.

    Elle a été cofinancée par les Régions bruxelloise et flamande et initiée dans le cadre du Forum d’information interrégional d’aménagement du territoire.

    Les résultats de cette recherche sont rassemblés dans un livre qui a été présenté dans le cadre d’un colloque, le 28 janvier 2016.

    Document :

    L’étude européenne ESPON SPIMA

    perspective.brussels est impliquée dans les travaux du projet SPIMA (Spatial Dynamics and Strategic Planning in Metropolitan), financé par le programme européen de planification ESPON (European Spatial Planning Observation Network). Ce projet a étudié les outils et approches mises en places par 10 métropoles européennes, dont la Région de Bruxelles-Capitale, pour la gestion des développements spatiaux à l’échelle métropolitaine. Il propose une méthodologie pour améliorer la planification et la gouvernance des aires fonctionnelles urbaines, ainsi que des recommandations pour la métropole bruxelloise.

    Les résultats de la recherche ont été présentés lors d’un atelier européen, le 24 octobre 2018, ainsi que lors d’un atelier interrégional organisé par perspective.brussels le 2 avril 2019. Ce workshop interrégional d’experts a permis aux trois Régions belges d’échanger sur le sujet des aires fonctionnelles urbaines, la gouvernance et les défis de la planification de l’aire métropolitaine bruxelloise. Il était le premier d'une série de trois événements organisés en 2019 et 2020 pour diffuser les résultats d’études du programme européen ESPON.

    Documents ESPON SPIMA :

    Les associations belges en matière de planification

    perspective.brussels est membre de l’association flamande pour l’espace et la planification VRP. Il participe également aux activités de la FUP (For Urban Passion), organisation créée par la CUB (Chambre des Urbanistes de Belgique) pour susciter l’échange et le débat en Wallonie et à Bruxelles en matière d’aménagement du territoire.

    Bruxelles-Métropole 2040

    Trois équipes pluridisciplinaires se sont vues confier la réflexion sur un avenir possible de la zone métropolitaine bruxelloise, à l’issue d’une compétition internationale.

    Le résultat : trois visions différentes qui ont nourri le débat dans le cadre de l’élaboration du projet de Plan Régional de Développement Durable.

    Document: