Parc Royal
Parc Royal
 

 

 

 

 

Le cadre de vie constitue un déterminant essentiel de la santé et du bien-être de la population. C’est pourquoi, dans la planification et l’aménagement du territoire bruxellois, perspective.brussels travaille étroitement avec des représentants du secteur de la santé et du social.

La qualité de l’habitat et des milieux physiques (air, eau, sols…), les modalités de déplacement, l’exposition aux nuisances urbaines (pollution, bruit…), l’accès aux services sont autant d’enjeux d’aménagement des territoires qui influencent l’état de santé et les inégalités sociales.

Plus particulièrement, les équipements et services de soins et d’aide aux personnes sont l’une des fonctions importantes d’une ville vis-à-vis de ses habitants.

Quelles sont la demande et l’offre en matière de soins à Bruxelles ? Comment renforcer l’accessibilité des équipements et services de santé ? Les logements sont-ils adaptés aux personnes en perte d’autonomie, comme les personnes âgées ? Pour prendre en compte ces questions dans la planification urbaine, développer les connaissances et assurer la bonne intégration des enjeux sociaux et de santé dans la ville, perspective.brussels a mis en place une collaboration structurelle avec le secteur.

Développer une expertise partagée sur les soins dans la ville

En janvier 2018, perspective.brussels a organisé une journée d’étude réunissant les aménageurs du territoire et de multiples organisations du secteur des soins. L’objectif était de sensibiliser les urbanistes aux réalités rencontrées par le secteur des soins, et d’informer sur les outils mobilisables dans la Région (Bruxelles social, Plan d’Aménagement Directeur, Contrat de Rénovation Urbaine, etc.).

Dans ce même objectif, perspective.brussels a rédigé un mémento présentant une méthodologie partagée pour mener des diagnostics territoriaux qui prennent en compte les besoins sociaux et de santé. Plusieurs diagnostics territoriaux ont déjà bénéficié d’un apport sur ces thématiques grâce aux indicateurs et sources d’informations identifiées dans ce mémento. Ainsi, une analyse spécifique a été menée sur le vécu et les besoins des personnes âgées dans la zone Herrmann-Debroux en accompagnement de l’étude de définition réalisée dans le cadre du projet d’aménagement de ce territoire.

Projets en cours

Plusieurs projets sont en cours afin d’intégrer toujours mieux les enjeux de bien-être et de santé dans le développement urbain :

  • la construction d’une connaissance commune sur les ‘habitats alternatifs’ à finalité sociale et l’identification des freins et d’éventuelles solutions au développement de tels projets ;
  • l’analyse approfondie des aspects social-santé dans les futurs diagnostics territoriaux, en s’appuyant sur le mémento (cf. supra) mais également sur des études de terrain plus qualitatives, notamment au bénéfice des prochains Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) et des projets de redéploiement de certains réseaux hospitaliers publics ;
  • le soutien à la programmation d’équipements social-santé dans les zones stratégiques à travers la détermination des besoins et l’évaluation des opportunités ;
  • la mise en relation de praticiens en recherche de locaux pour développer les soins de première ligne (généralistes, maisons médicales, infirmier.es, kinésithérapeutes, psychologues et infirmières…) avec la Task Force équipements, afin de les aider à trouver des espaces adaptés à leurs demandes et aux besoins des quartiers ;
  • le soutien aux instances communautaires dans leur travail de programmation des services social-santé à l’échelle régionale, tel que mentionné dans la Déclaration de Politique Générale : « La réflexion sur la programmation sera portée par l’Observatoire de la Santé et du Social dans le cadre d’une collaboration avec les autres services publics compétents (et sur les aspects territoriaux avec perspective.brussels) » (DPG, 18/09/19, p.31-32).

Partenaires pour une meilleure intégration urbaine des questions sociales et de santé

Les différents projets sont menés grâce à une collaboration structurelle qui s’est mise en place depuis 2017 entre Perspective et des représentants du secteur social-santé, via le groupe de travail « Care in the city ». Il est composé du :