< Retour à la carte

Josaphat

Parc Josaphat
Parc Josaphat
 

Pôle de développement stratégique pour la Région de Bruxelles-Capitale, le site Josaphat est une ancienne gare de triage établie sur les communes de Schaerbeek et d’Evere. Acquis par la Société d’Aménagement Urbain (SAU) en 2006, ses 24 hectares sont sur le point de se transformer en un quartier de ville mixte et durable, autour d’un espace vert public.

Identifié comme pôle de développement stratégique, le site Josaphat fait l’objet d’une stratégie de développement approuvée par le Gouvernement bruxellois depuis mars 2014. perspective.brussels est chargé de traduire cette stratégie dans un Plan d’Aménagement Directeur  (PAD), qui sera soumis à l’enquête publique et à l’avis de différentes instances avant d’être approuvé définitivement par le Gouvernement.

Favoriser la mixité sociale et une intégration urbaine durable

Les objectifs du Gouvernement pour la reconversion du site Josaphat sont, dans les grandes lignes, les suivants :

  •  renforcer les connections avec les quartiers environnants ;
  •  s’appuyer sur le statut de halte RER du site Josaphat pour en améliorer l’accessibilité ;
  •  favoriser la mixité sociale et des logements de qualité, en réponse aux besoins démographiques ;
  •  aménager un vaste espace vert public ;
  •  moderniser la zone économique située en marge du site.

1.600 logements, des équipements et un espace vert

Le PAD élaboré par perspective.brussels tient compte du potentiel du site et des objectifs du Gouvernement régional. Il prévoit le développement :

  •  d’un espace vert public continu de 4 hectares ;
  •  d’environ 1.600 logements, dont 45% de logements publics et 55% de logements privés ;
  •  d’équipements nécessaires aux besoins des futurs habitants : écoles, crèches, infrastructures sportives, culturelles, de loisirs, etc.

La première phase de développement du site Josaphat

Dès l’approbation provisoire du Plan d’Aménagement Directeur par le Gouvernement régional, la Société d’Aménagement Urbain (SAU) préparera l’opérationnalisation du site à deux niveaux :

  •  coordonner les opérations de développement menées par les nombreux acteurs publics pour raccorder le site aux réseaux nécessaires, aménager les espaces verts et implanter les équipements ;
  •  entamer une procédure de marché public pour la réalisation progressive d’une première phase d’aménagement, comprenant 650 logements au sud du site.

Les premiers travaux doivent débuter dès 2018, avec la viabilisation du terrain (raccordement eau, gaz, électricité, assainissement) et la création d’un parc de 2,7 hectares. La construction des logements et des équipements commencera dans la foulée et s’étendra sur une période de dix ans.