Port de Bruxelles
Port de Bruxelles
 
Tour & Taxis - Entrepôt Royal - Koninklijk Pakhuis
Tour & Taxis - Entrepôt Royal - Koninklijk Pakhuis
© visit.brussels

L’économie est l’une des nombreuses fonctions de la ville. perspective.brussels réalise des études et développe des stratégies pour intégrer au mieux cette fonction au tissu urbain.

perspective.brussels développe des études et des stratégies sur le rapport entre l’économie urbaine et le territoire bruxellois, pour faire face à l’accroissement démographique et répondre à la volonté de la Région de développer l’économie productive et circulaire.

Dans ce cadre, il réalise notamment un inventaire des lieux occupés par les activités économiques en Région de Bruxelles-Capitale (Observatoire des bureaux, Observatoire des activités productives, Observatoire du commerce).

Garantir une place aux activités économiques en Région bruxelloise

La Région de Bruxelles-Capitale a longtemps été une cité administrative, en particulier depuis l’installation des institutions européennes. Du début des années ‘80 au milieu des années ‘90, le bureau a constitué la fonction forte de l’affectation foncière, alors que Bruxelles perdait des habitants.

Un revirement s’est opéré à partir du début des années 2000. Bruxelles fait alors face à une croissance démographique importante et la dynamique du marché immobilier destiné aux entreprises faiblit. Par ailleurs, certaines activités industrielles classiques, situées majoritairement le long du canal, continuent à quitter la ville. Cet exode va de pair avec un taux de chômage important touchant les jeunes et les travailleurs les moins qualifiés. Ces phénomènes se traduisent alors par une importante revalorisation de la fonction résidentielle.

Dans ce contexte, la mise en œuvre du Plan Canal et le lancement du Programme Régional en Économie Circulaire (PREC) ont largement participé à la réflexion sur la place de l’économie dans la ville et la nécessité de maintenir des activités productives à Bruxelles.

Un regard sur les lieux occupés par des activités économiques

Pour analyser l’économie urbaine, industrielle et logistique sur le territoire bruxellois, perspective.brussels réalise des Observatoires thématiques, en collaboration avec d’autres institutions :

Et plus des Observatoires, perspective.brussels mène des études spécifiques sur le tissu économique des quartiers bruxellois pour alimenter les réflexions en vue de certains Plans d'Aménagements Directeur (PAD): comme par exemple, le quartier Maximilien-Vergote, Défense ou Heyvaert.

Favoriser l’économie circulaire dans les projets urbains

Le Programme Régional en Économie Circulaire (PREC) est une initiative du Gouvernement bruxellois qui vise à modifier les pratiques des consommateurs et accentuer les synergies entre acteurs économiques pour préserver la valeur et la réutilisation des produits. L’objectif est de rationaliser les flux de matières utilisées et issues de l’activité des entreprises et des acteurs locaux, les déchets des uns pouvant devenir les ressources des autres. Cette approche permet de renforcer l’économie et l’emploi de proximité et de diminuer les incidences environnementales du fonctionnement de la ville.

L’aménagement du territoire et du tissu urbain constitue un levier pour l’économie circulaire. Dans le cadre du PREC, perspective.brussels et la Société d’Aménagement Urbain (SAU) sont chargés de veiller à construire les fondements d’une économie circulaire au sein des 10 pôles de développement prioritaires et du territoire du Canal.

Il s’agit notamment d’aménager des quartiers aux fonctions mixtes et denses, de renforcer les espaces économiques et de travailler aux différentes échelles du territoire pour favoriser l’apparition de l’économie circulaire. 

perspective.brussels est également membre de la Chaire en économie circulaire et métabolisme urbain financée par Innoviris.