Coopération avec la Région de Rabat-Salé-Kenitra

2 jours de formation sur les observatoires territoriaux pour une délégation marocaine

Publié le 18 octobre 2018

 

Une délégation marocaine en visite
Une délégation marocaine en visite
 

Quelle est la raison d’être d’un observatoire territorial ? Comment le mettre en place ? Quels outils sont nécessaires à son bon fonctionnement ? Sur quelles données travailler et avec quels partenaires ? Quels sont les écueils à éviter ?

Voici plusieurs des questions qui ont été abordées lors de ces deux journées d’échanges les 10 et 11 octobre derniers entre 5 experts de la délégation marocaine et des experts de perspective.brussels. Ces échanges se sont organisés dans le cadre de la coopération entre la Région de Rabat-Salé-Kenitra (RRSK) et la Région de Bruxelles-Capitale pour la mise en œuvre d’un observatoire des dynamiques territoriales en Rabat-Salé-Kenitra.

En juin dernier, la Région de Bruxelles-Capitale, à travers l’implication de perspective.brussels et du Centre d’Informatique pour la Région-Bruxelloise (CIRB), s’est engagée à accompagner la RRSK dans la réalisation de l’observatoire. La première phase d’accompagnement dans la conception même de cet observatoire, a débuté donc avec deux journées de conseils et de formation au sein de perspective.brussels.

Le programme de ces journées a été essentiellement du partage d’expérience.  Les experts de perspective.brussels ont présenté les différents observatoires (l'Observatoire des bureaux, l'Observatoire des activités productives & l'Observatoire du commerce) et le Monitoring des Quartiers de l’IBSA. Plusieurs partenaires institutionnels bruxellois tels que l’Observatoire bruxellois de l’emploi et de la formation d’Actiris et l’Observatoire de la santé et du social ont également partagé leurs bonnes pratiques de travail auprès de la délégation marocaine.

Enfin, deux homologues français, de l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise) et de l’Agence de développement et d’urbanisme de Lille métropole étaient présents pour diversifier les apprentissages.

La prochaine étape de la coopération se déroulera à Rabat. Plusieurs réunions de travail y sont prévues avec perspective.brussels et le CIRB afin de finaliser la définition des objectifs et des missions de l’Observatoire de la RRSK.