Observatoire des Bureaux n°38

État des lieux du parc de bureaux et Zoom sur l’avenue Louise

Publication

Publié le 28 août 2019

 


 

 

perspective.brussels publie son nouveau numéro de l’Observatoire des bureaux. Pour cette 38ème édition, outre la traditionnelle analyse de l’immobilier bruxellois des bureaux, un focus a été mis sur le quartier de l’avenue Louise.

Le parc des bureaux bruxellois a connu des évolutions importantes ces dernières années.

Le taux de vacance est de 7,5 % à l’échelle de la Région. Cette valeur cache des disparités selon les quartiers de bureaux. Il atteint 14,5% dans la deuxième couronne Sud.

De plus en plus de bureaux convertis en logements ou en équipements

Parmi les dynamiques marquantes, les chiffres confirment la tendance, désormais considérée comme structurelle, de la conversion de bureaux en d’autres fonctions. Entre 1997 et 2017, soit en 20 ans, quelques 1.330.000 m² de bureaux ont changé d’affectation. Ils ont été convertis principalement en logements (65%) et en équipements (19%).

Cette dynamique est particulièrement présente dans la zone de l’avenue Louise du fait du risque d’obsolescence des immeubles de cette zone en termes, entre autres, de structure, de superficie et d’accessibilité.


Recentrage des bureaux

Les données observées démontrent un recentrage des bureaux vers des zones bien desservies en transports en commun, notamment au sein du Pentagone et du quartier Nord. L’occupation des nouvelles surfaces mises sur le marché apparaît davantage comme étant la conséquence de déménagements d’entreprises ou d’administrations plutôt que de l’installation de nouveaux arrivants à Bruxelles.

Ce recentrage s’illustre au niveau de l’avenue Louise par le départ annoncé de quelques occupants prestigieux vers des localisations plus centrales.


Autres tendances

Outre les conversions et la localisation des bureaux, le nouveau numéro de l’Observatoire des Bureaux présente son habituelle analyse du stock des bureaux existants, dénombre les projets prévus d’ici 2023, s’intéresse au taux de vacance et esquisse un aperçu des enjeux liés aux conséquences environnementales des opérations de démolition / reconstruction toujours plus nombreuses. La publication évoque enfin les implications de l’essor du coworking et ouvre le débat autour de ce marché disruptif.

Téléchargez: 

Vous désirez la version papier ? Envoyez-nous vos coordonnées à l’adresse : observatoires@perspective.brussels

En savoir plus