BIG BROTHER of/ou BIG DATA?

Des nouvelles géographies pour la métropole bruxelloise ?

Conférence

Mardi 12 novembre 2019

12:15 > 14:00

Publié le 23 octobre 2019

 


 
perspective.brussels

perspective.brussels

Des recherches académiques utilisent des ‘BIG DATA’ pour mieux interpréter le contexte urbain.

Notre Plan Régional de Développement Durable (PRDD) rappelle qu’"une ville est un système complexe", qui ne s’arrête pas à ses frontières administratives.
Notre Ville-Région ne fait pas exception, puisque Bruxelles est en permanence en interactions avec son hinterland.
La métropole bruxelloise est, en effet, une grande zone fonctionnelle aux multiples échanges socio-économiques, aux flux de mobilité résidentielle et de transport, …

Pour mieux comprendre ( ?), connaître ( ?), appréhender ( ?) ces flux et ces échanges, rien de tel que de découvrir de nouvelles méthodes d’analyse.
Arnaud Adam, Research Assistant au Center for Operations Research and Econometrics (CORE - UCLouvain), viendra nous exposer les résultats de son doctorat intitulé ‘Explorer des nouvelles géographies des interactions dans et autour de la métropole bruxelloise’.
Entamé comme un projet de recherche ‘Prospective Research’ (Innoviris), ce travail académique a pour originalité d’utiliser une méthode centrée sur l’analyse de ‘BIG DATA’ et de l’appliquer à une grande diversité de ce type de données, entre autres les mouvements de population, les appels téléphoniques mobiles ou le suivi en temps réels des déplacements des camions.

Pour introduire le sujet, Xavier Dehaibe, Responsable de la Cellule ‘Territoire & Population de l’IBSA, nous expliquera brièvement ce qu’est une ‘BIG DATA’ et en quoi cela permet de mieux appréhender le contexte d’un territoire.

Ce perspectiveLab abordera de multiples questions liées aux frontières de la Région bruxelloise via des thématiques comme les lieux de travail, les déplacements domicile-travail, les migrations résidentielles intra et extra bruxelloises, les réseaux routiers ou encore la concentration des activités économiques.
Si certaines conclusions ne nous étonneront peut-être pas, cette nouvelle méthode de ‘géographie des données’ nous surprendra par sa lecture cartographique interactive et hyper illustrative !

En savoir plus