70 ans de commerce à Bruxelles

11 infos surprenantes

Publication

Publié le 4 octobre 2017

 


 

 

Comment le commerce a-t-il évolué de 1950 à aujourd’hui ? Une analyse comparative cerne certains phénomènes et soulève parfois quelques paradoxes sur le commerce bruxellois.

Atrium.Brussels (l’Agence régionale du commerce), l’ULB-IGEAT et perspective.brussels ont partagé et compilé 70 ans de données pour se pencher ensemble sur l’évolution du commerce en Région de Bruxelles-Capitale. Une analyse comparative de 1950 à 2017 permet de mieux cerner certains phénomènes et soulève parfois quelques paradoxes sur le commerce bruxellois.

Quelques informations surprenantes sont à noter entre 1950 et 2017:

  1. Le chiffre : 2 fois moins de commerces qu’en 1950
  2. Le paradoxe : moins de commerces mais plus de surface et d’emplois
  3. Le phénomène : les quartiers commerçants s’éloignent de plus en plus les uns des autres
  4. La mutation : moins de biens, plus de services
  5. Alimentation : le spécialisé disparaît au profit du généraliste
  6. Mode : vêtements et cosmétiques, toujours plus séduisants
  7. Loisirs : du journal à la photo, la mort lente du commerce de loisirs
  8. Maison : moins d’antique, plus de déco
  9. Transport : moins d’achats de voitures, plus de partages
  10. Horeca : toujours plus de restos… mais moins de cafés
  11. Services : toiletteur pour animaux, métier de grande stabilité


Téléchargez :

Cette parution a été l’occasion pour le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et le Ministre chargé de l'Economie et de l'Emploi de répondre aux questions du Soir dans l'interview Nous devons accompagner l’évolution du commerce (27/09/2017).

L'étude est synthétisée dans l'article: Le commerce, reflet de l’évolution de notre société (Le Soir, 4/10/2017).

Deux articles ont également été publiés dans Bruzz (28/09/2017):

  1. Gewest broedt op handelsplan
  2. Minder cafés, meer schoonheidssalons


A suivre

Cette analyse est la première édition d’une série de 4 articles thématiques.

Le projet est issu d’une initiative conjointe entre Atrium, l’ULB-IGEAT et perspective.brussels. Il permet de concilier la vision sectorielle commerciale et le développement territorial et de proposer une stratégie cohérente à l’échelle régionale.