< Retour à la carte

Le nouveau visage du Quartier européen

1. Logement et diversité fonctionnelle

Priorité du schéma directeur, plus de 165.000 m² de nouveaux logements ont vu le jour dans le Quartier européen depuis 2008.

La majorité des unités résidentielles sont développées sur l’axe constitué par l'avenue du Maelbeek et la chaussée d'Etterbeek. Le schéma directeur identifie cet axe comme le lien principal entre les quartiers résidentiels situés au nord et au sud, et propose dès lors sa transformation en boulevard urbain. Cette rénovation se réalisera parallèlement au réaménagement du rond-point Schuman et de ses alentours.

Simultanément à ce développement résidentiel, de nouvelles unités commerciales ont été créées, principalement le long de la chaussée d'Etterbeek et sur la place Jean Rey.
Pour poursuivre et renforcer la création de logements dans le Quartier européen, la Région de Bruxelles-Capitale a modifié le Plan Régional d’Affectation du Sol en 2013 (PRAS Démographique) et a adapté les règles relatives aux charges d’urbanisme. Par ailleurs, la Ville de Bruxelles a entamé la réalisation de six Plans Particuliers d’Affectation du Sol (PPAS) proposés par le schéma directeur. Une étude globale comportant des recommandations pour ces six plans a été présentée par l’échevin de l’Urbanisme de la Ville de Bruxelles en octobre 2014. Le premier plan, dénommé PPAS Belliard-Etterbeek, est entré en vigueur en 2016. Et la réalisation d’un deuxième plan, le PPAS Science, a démarré en juin 2017.

2. Le Projet urbain Loi (PuL)

Le Projet urbain Loi (PuL) porte sur la création de 110.000 m² de nouveaux logements, de 60.000 m² de commerces et équipements publics, et de 240.000 m² de nouveaux bureaux. Le PuL doit permettre une diversification fonctionnelle et architecture du Quartier européen, en ligne avec les principes de ville compacte et de développement durable. Il doit permettre une rationalisation de l’implantation de l’Union européenne dans le quartier qui offre un potentiel de reconversion des immeubles qui ne seraient plus occupés par celle-ci.

Une compétition internationale d’urbanisme, lancée par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en 2008, a abouti à la sélection du Projet urbain Loi de l’Atelier Christian de Portzamparc.

Un Règlement Régional d’Urbanisme Zoné (RRUZ) a été approuvé par le Gouvernement de la Région en décembre 2013. Celui-ci se substitue au Titre 1er du Règlement Régional d’Urbanisme (RRU), et fixe le cadre règlementaire des gabarits et implantations. Enfin, l’entrée en vigueur du Plan d’Aménagement Directeur Loi, dernier volet réglementaire concernant la rue de la Loi, est prévue pour septembre 2019.

Les deux premiers permis d’urbanisme s’inscrivant dans la logique du RRUZ ont été délivrés en décembre 2014, pour les projets « Brussels Europa » d’Atenor et « Leaselex » d’Europa Capital. Ceux-ci portent sur la réalisation de deux tours, dont une à fonction mixte logement/bureau, et d’un nouvel espace public entre les rues de la Loi et Jacques de Lalaing.

perspective.brussels a également entamé des négociations avec d’autres grands propriétaires au sein du PuL dont le plus significatif est la Commission européenne. Le redéveloppement de l’îlot de la Commission se fera par le biais d’un concours international d’architecture.

 

Chargé de projet
Pierre
Lemaire