Bruxelles, ville internationale et cosmopolite

Focus sur la présence de nombreux travailleurs internationaux.

Conférence

Mardi 29 janvier 2019

12:15 > 14:00

Publié le 15 janvier 2019

 


 
perspective.brussels

perspective.brussels

De par la présence de nombreuses institutions internationales (institutions européennes, OTAN, ambassades et consulats, écoles européennes), la Région de Bruxelles-Capitale doit prendre en compte des populations diverses dans ses stratégies urbaines et de cohésion sociale.

Tel que l’énonce le Plan Régional de développement Durable (PRDD), ces populations diverses participent à l’identité bruxelloise, à son dynamisme économique, à sa diversité sociale et culturelle, et enfin à son attractivité tant belge qu’internationale.

Le PRDD insiste également sur l’importance du quartier européen en tant que premier pôle d’emploi international de la Région.

Récemment, l’Institut bruxellois de statistique et d’analyse (IBSA) et HIVA (Onderzoeksinstituut voor Arbeid en Samenleving, KULeuven) ont mené conjointement une étude sur ce pôle d’emplois majeur :

Avec ce perspectiveLab nous voulons répondre aux questions par rapport à cette thematique ; Les travailleurs internationaux, qui sont-ils ? Quelles sont leurs implications dans la vie économique de notre Ville-Région et comment s'intègrent-ils dans la vie locale bruxelloise?

Toutefois, les travailleurs internationaux ont longtemps été les grands absents des statistiques sur l’emploi, ne permettant pas de mesurer réellement l’importance des institutions internationales sur le territoire régional.

  • Aina Astudillo Fernandez et Dries Cuyvers (IBSA, cellule Economie et Emploi) insisteront sur les raisons qui justifient l’importance de ces statistiques, sur la méthode utilisée, sur les résultats obtenus et sur l’intérêt de ces statistiques pour le développement de territoires bruxellois, dont le quartier européen reste le premier concerné.
  • Pierre Lemaire (perspective.brussels) nous informera des évolutions de la stratégie de développement du quartier européen et nous donnera les grandes conclusions des ‘ateliers Bruxelles-Europe’ qui ont été organisés en 2018. Ces ateliers visent à mieux impliquer les fonctionnaires des institutions européennes dans la vie locale bruxelloise, en les intégrant dans une logique associative, politique et culturelle.

Deux travaux qui trouvent toute leur utilité pour assurer une meilleure connaissance d’une partie de la population bruxelloise qui a pour ambition de mieux participer à la vie urbaine de notre Région !

En savoir plus