Plan Régional de Développement (PRD)

Depuis 1995, le Plan Régional de Développement (PRD) fixe les objectifs et priorités de développement de la Région, en fonction des besoins économiques, sociaux, environnementaux et de mobilité. 

Un premier Plan Régional de Développement en 1995, actualisé en 2002

Véritable élément fondateur de la Région de Bruxelles-Capitale, le premier Plan Régional de Développement (PRD) est adopté en 1995. Il doit faire face à l’exode urbain et à la déstructuration de la ville, et répondre à de multiples interrogations : la place des bureaux et du logement, la revitalisation des noyaux commerciaux, etc.

Le PRD est actualisé en 2002. Cette nouvelle version introduit la notion des Zones-leviers, à mettre en œuvre par l’intermédiaire des schémas directeurs.
Le PRD a une valeur indicative et non réglementaire.

Douze priorités pour le développement de la Région bruxelloise

Le PRD adopté le 12 septembre 2002 constitue un projet de ville ambitieux articulé autour de douze priorités. Pour en assurer la concrétisation, l’ensemble des politiques mises en œuvre doivent notamment :

  • assurer à la Région une population diversifiée, en renforçant l’intégration sociale des personnes fragilisées, en stabilisant les habitants dans les quartiers et en encourageant le retour à la ville ;
  • favoriser un développement économique durable et générateur d’emplois pour les Bruxellois, en évitant une surspécialisation de l’économie régionale dans les fonctions administratives ;
  • inclure, de façon durable, le caractère international et interculturel de Bruxelles dans des projets-phares, autour d’une identité forte basée sur l’ouverture et le dynamisme.

Les éléments constitutifs du PRD

De nouveaux enjeux pour un développement durable de la Région

En 2009, la Région bruxelloise doit faire face à de nouveaux défis : l’essor démographique, la formation et l’emploi, l’environnement et le développement durable, l’internationalisation et la dualisation de la ville.

Le Gouvernement décide de réviser totalement le PRD. Le développement urbain ne peut se concevoir qu’en tenant compte conjointement des trois piliers du développement durable : le social, l’économique et l’environnement. Un second D, pour « Durable », est donc ajouté à la dénomination du Plan Régional de Développement.

Le projet de PRDD (Plan Régional de Développement Durable)

Le Plan Régional de Développement Durable (PRDD) prépare le futur de Bruxelles. Il rassemble des projets très concrets en matière de logements, de mobilité, d’économie, de cadre de vie. Proposés par le Gouvernement bruxellois, ces projets s’inscrivent dans un contexte de forte croissance démographique et de mixité sociale, économique et culturelle.

Cet outil doit permettre de penser, planifier et promouvoir le développement durable de la Région aux horizons 2025 et 2040.

Le PRDD touche à l’ensemble du territoire bruxellois à travers une double dynamique :

  • le développement de pôles stratégiques prioritaires ;
  • l’organisation « en étoiles » de la Région, avec ses divers quartiers sources d’identité locale, d’emplois, de services spécifiques et de proximité.

Le projet de PRDD a été soumis à l'enquête publique au cours du premier trimestre de 2017. Les résultats de cette enquête ont été rassemblés et seront transmis au Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.