< Back to the map

Contrat école


© ADT-ATO (Reporters_Eric Herchaft)
School Arc-en-ciel (Vorst)
School Arc-en-ciel (Vorst)
© © ADT-ATO (Reporters_Eric Herchaft)

Le Contrat École est un programme régional de rénovation urbaine, dont l’ambition est d’améliorer l’environnement scolaire à Bruxelles, et de renforcer les relations entre l’école et son quartier.

Coordonné par le Service École de perspective.brussels, ce programme permet de dégager des moyens financiers pour aménager des sites scolaires et leur périmètre avoisinant. Il vise prioritairement les écoles en déficit d’image, qui disposent de places disponibles mais sont aujourd’hui désertées.

L’objectif des Contrats École est triple

  •  optimiser le foncier en rénovant et remobilisant les équipements scolaires des écoles qui rencontrent des difficultés pour attirer des élèves;
  •  augmenter l’offre d’équipements collectifs en ouvrant l’école sur le quartier;
  •  renforcer la convivialité dans les quartiers.

Après une phase d’étude et de diagnostic achevée en 2017, les premiers Contrats École sont mis en œuvre dans quatre établissements scolaires pilotes à partir de 2018. Deux nouveaux Contrats École seront ensuite lancés chaque année, sur base d’un appel à projets annuel.

L’école, une priorité du développement régional bruxellois

Lieu d’échanges interculturels et intergénérationnels, l’école exerce une dynamique essentielle pour le développement urbain. L’amélioration de l’environnement scolaire et l’intégration des écoles dans les quartiers constituent donc une priorité du Plan Régional de Développement Durable (PRDD) et de la Stratégie 2025 de la Région de Bruxelles-Capitale (programme bruxellois pour l’enseignement, objectif 6 – Axe 2 de la Stratégie 2025).

Un « win-win » pour l’école et le quartier

Le Contrat École bénéficie à la fois à l’école concernée et à son quartier. Il permet à un établissement scolaire d’obtenir un soutien régional pour améliorer la convivialité et la sécurité de son environnement (mobilité, éclairage public, propreté, espaces verts, présence d’éducateurs de rue ou de gardiens de la paix, sécurisation, etc.). Il ouvre aussi l’école vers le quartier, en favorisant par exemple l’accès de ses équipements (salle de sport de spectacle, cour de récréation…) aux associations et aux habitants en dehors des heures scolaires.

Quels sont les principes directeurs du Contrat École ?

Le Contrat École est un partenariat conclu entre la Région de Bruxelles-Capitale, un établissement scolaire, son pouvoir organisateur et la commune où il est implanté. Il implique également les associations de quartier, les habitants, les usagers de l’école et les gestionnaires d’équipements collectifs.

Inspiré du Contrat de Quartier Durable, le Contrat École présente un programme d’investissements et d’actions à mener dans et autour de l’école, dans une période de six ans, avec un budget maximum de 2,5 millions d’euros par contrat.

Le Contrat École est organisé en deux phases : une première phase d’étude et de diagnostic, et une deuxième phase opérationnelle.

La phase d’étude et de diagnostic consiste à analyser l’environnement dans et à proximité de l’établissement scolaire :

  •  identifier la relation entre l’école et son quartier, les espaces collectifs existants, les opportunités d’utilisation de l’infrastructure scolaire par les riverains, la qualité des aménagements urbains, etc. ;
  •  associer à la réflexion le monde de l’école (enseignants, élèves, parents) et celui du quartier (habitants, commune, associations, commerçants…).

À l’issue du diagnostic, un programme reprenant les possibilités d’amélioration, ainsi qu’un plan d’actions et d’investissements, sont réalisés.

Pour entamer la phase opérationnelle d’un Contrat École, le Gouvernement régional doit en approuver le plan d’actions et d’investissements. Cette approbation permet de dégager un budget régional pour le réaliser. Des modalités d’exécution sont également définies.

Et dans le futur?

L’expérience pilote des Contrats École 2016-2017 a montré l’utilité de pérenniser et développer ce programme régional de rénovation urbaine. 

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de lancer deux nouveaux Contrats École chaque année, sur base d’un appel à projets annuel. Cet appel à projets fera l’objet, chaque année, d’une approbation par le Gouvernement régional.

Chaque nouveau Contrat École sera doté d’un budget de 2,5 millions d’euros.