< Retour à la carte

Contrats de Rénovation Urbaine (CRU)


 

Un Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) est un programme qui concentre des moyens, des énergies et des projets pour un quartier défini, tant dans le logement et l’espace public que dans les équipements.


Le CRU, un nouvel outil pluriel

Le Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) consiste en une combinaison d’opérations de revitalisation urbaine, dans le domaine immobilier, socio-économique, environnemental ou des espaces publics. Ces initiatives sont portées par des opérateurs régionaux ou communaux, sur des territoires inclus dans la Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU) et qui dépassent les limites communales.
La formule a déjà pu être évaluée avec succès pour les Contrats de Quartiers Durables. Tout comme les Contrats de Quartiers Durables, les CRU disposent d’un budget pour mettre en œuvre des projets sur un territoire donné et ce, pour une durée limitée.

Des projets d’envergure régionale

L’échelle d’intervention d’un Contrat de Rénovation Urbaine est plus importante que celle des Contrats de Quartiers Durables. Elle concerne des périmètres plus larges, des « super-quartiers » à cheval sur plusieurs communes. Les moyens budgétaires alloués sont dès lors plus conséquents et la durée d’intervention plus longue (7 ans, contre 5). Au total, 110 millions d’euros ont été réservés à l’ensemble du programme, soit environ 22 millions d’euros par CRU.

Les CRU sont exclusivement pilotés par la Région. L’objectif : réhabiliter les espaces frontaliers et de maillage urbain, parfois délaissés en matière d’aménagement. Là où les Contrats de Quartiers interviennent sur le tissu local, parfois par de petites interventions stratégiques (un immeuble, une crèche, une rue…), les projets de CRU revêtent une importance régionale : les grandes chaussées, les vastes espaces verts, les équipements sportifs, culturels ou scientifiques qui impliquent l’ensemble de la population.

La Porte de Ninove est un exemple. Aux confins de Bruxelles-Ville, Molenbeek-Saint-Jean et Anderlecht, cette zone est restée longtemps désaffectée alors qu’elle occupe une place stratégique à l’échelle régionale.

Les cinq périmètres choisis 

Chacun de ces CRU est accompagné par un ou des bureaux d’études et de conseils en aménagement mandaté(s) pour définir le diagnostic et le programme d’investissement le plus utile pour le périmètre considéré.

  •  CRU 1 - Avenue du Port – Citroën – Allée Verte – Tour et Taxis (Bruxelles-Ville / Molenbeek) – Bureau d’étude City Tools + Paola Vigano.
  •  CRU 2  - Gare du Nord – Rue de Brabant – Boulevard Saint-Lazare (Schaerbeek / Saint-Josse) – ERU.
  •  CRU 3  - Beekkant – Gare de l’Ouest – Chaussée de Ninove – Brel (Molenbeek / Anderlecht) – Taktyk, Alive et 1010.
  •  CRU 4 - Avenue du Roi (Forest / Saint-Gilles) – Karbon.
  •  CRU 5 - RoRo – Boulevard Poincaré (Bruxelles-Ville / Anderlecht / Molenbeek) – JNC International.

 
La coordination générale des Contrats de Rénovation Urbaine (CRU) est assurée par la Région de Bruxelles-Capitale (perspective.brussels et la Direction Rénovation urbaine du BUP).

Les communes y sont bien entendu étroitement associées, ainsi que les acteurs régionaux concernés et les opérateurs de projets potentiels : Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement, la STIB, citydev.brussels, Atrium, etc.

Plus d'informations sur les CRU