Accrochage scolaire


 

 

 

Le Gouvernement bruxellois a confié au service École de perspective.brussels le développement d’une stratégie régionale de lutte contre le décrochage scolaire.

Il n’existe à ce jour pas de données permettant d’avoir une vision régionale du décrochage scolaire à Bruxelles. L’enseignement étant une matière communautaire, la Communauté flamande  et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont chacune leurs propres indicateurs, statistiques et définitions de cette problématique.

Par ailleurs, de nombreuses actions et politiques de lutte contre le décrochage scolaire sont menées de manière non coordonnée, à l’initiative de différents acteurs sur le territoire de la Région. Il est donc nécessaire de développer une stratégie bruxelloise pour y faire face efficacement.

Les autorités régionales soutiennent également la mise en réseau des différents acteurs en matière de décrochage scolaire à Bruxelles, via notamment le financement et la gestion du site internet des Projets d’Accrochage et de Soutien Scolaire aux professionnels (PASS).

Un enjeu régional

Le décrochage scolaire est une préoccupation importante en Région de Bruxelles-Capitale. Ainsi, 45% des jeunes bruxellois seraient en situation de risque de décrochage scolaire. Des chiffres récents montrent également que 15 à 20% des jeunes quittent l’école sans diplôme de l’enseignement secondaire supérieur.

Des moyens financiers pour favoriser l’accrochage scolaire

Le Dispositif d'Accrochage Scolaire (DAS) de la Région de Bruxelles-Capitale vise à résoudre, par une approche globale et intégrée, la problématique des jeunes dans la rue. Via le DAS, le Gouvernement régional met à la disposition des établissements scolaires des 19 communes (francophones et néerlandophones, tous réseaux confondus) des moyens leur permettant de favoriser et de collaborer à l’accrochage scolaire des élèves, par la lutte contre l’absentéisme, la violence et les incivilités. Ces moyens leur permettent de mettre en place des actions d’accrochage scolaire en dehors des horaires d’école.

Marie-Eve
Joret
Pascale
Labiau