< Back to the map

Quartier Midi


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La gare du Midi est l’une des principales gares internationales d’Europe et la première de Belgique. Dans le cadre d’une stratégie ambitieuse, la Région de Bruxelles-Capitale a approuvé un schéma directeur pour le quartier aux horizons 2022 et 2030. Celui-ci vise à renforcer la qualité de vie de cette porte d’entrée essentielle de Bruxelles.

Le schéma directeur du quartier Midi balise le réaménagement de cette portée d’entrée internationale de Bruxelles, en s’appuyant  sur le concept de «gare habitante». La maîtrise d’ouvrage de cette mission est assurée par une équipe constituée de perspective.brussels et Bruxelles Mobilité.

Le projet vise à renforcer la mixité fonctionnelle et sociale du quartier, à y développer le pôle d’emplois et à accroître la convivialité au profit des habitants et des utilisateurs de la gare. Avec, parmi les priorités, l’amélioration des espaces publics et du pôle intermodal, en lien avec les autres quartiers et particulièrement le centre-ville de Bruxelles.

Aux horizons 2022 et 2030, la mise en œuvre du schéma directeur Midi doit conduire à la construction de logements et d’équipements collectifs ainsi qu’à la requalification des espaces publics. Le quartier intégrera également des fonctions de services, de commerces et de loisirs.


Les projets pour l’avenir du quartier Midi

À l’horizon 2022, le projet régional prévoit d’améliorer la qualité de vie du quartier Midi et d’y implanter de nouvelles fonctionnalités :

  •  réaménagement et amélioration de la gestion des espaces publics, avec l’intégration du projet de métro Constitution et la reconfiguration de secteurs-clés (esplanade de l’Europe, place de la Constitution, rue Couverte, etc.) ;
  •  renforcement des liens entre les communes de Saint-Gilles et d’Anderlecht et facilitation du cheminement vers le centre-ville ;
  •  aménagement et occupation des quadrilatères (espaces situés sous les voies ferrées entre la gare et la Petite Ceinture) avec divers services (halle alimentaire, parking vélos, commerces, etc. ;
  •  construction de près de 400 logements et de bureaux dans le cadre du projet Victor.

À l’horizon 2030, l’objectif est de rééquilibrer les fonctions du quartier en renforçant son caractère résidentiel (objectif de 50% de logements et 50% de bureaux) :

  •  reconversion de l’immense bâtiment (30.000m2) du Tri Postal, propriété de la SNCB qui jouxte la gare;
  •  reconversion de l’îlot délimité par les rues de France et Bara (occupé en grande partie par la SNCB et Infrabel), essentiellement un quartier urbain résidentiel ;
  •  reconversion du site de l’îlot des Deux Gares, et notamment les grandes parcelles réaffectées en Zones d’Entreprises en Milieu Urbain